2021

Des souhaits pour 2021,

Avec le « temps des Fêtes » j’avais coutume d’essayer de voir le plus grand nombre de personnes possible et de multiplier les souhaits, de faire ma propre carte de voeux avec une de mes photos, et bien d’autres choses encore, toutes aussi bonnes les unes que les autres pour l’humeur et le moral.

Cet automne, je me suis rendu compte que je devais restreindre mes contacts, même distanciés, car, constater un peu partout de nouvelles inventions et initiatives improvisées par tout-un-chacun sous couvert de sécurité me rendait un tantinet agressif. J’essaierais donc de savoir un peu mieux demeurer en repos, dans ma résidence. Ce n’est pas le temps d’être agressif quand les gens sont insécures et ont peur. Même les tentatives d’humour, peut-être malhabiles, devenaient alors souvent suspectes et mal reçues. 

Des souhaits? Je n’avais encore, même au moment de commencer ces lignes, pas d’idée de ce que je pourrais bien faire ou souhaiter cette année.

À l’automne 2015, quand j’ai recommencé à étudier plus fondamentalement les questions de développement, j’ai été en colère. En colère de constater que, durant les années où j’ai « gagné ma vie » en étant relativement content d’aider des gens, de faire de l’amélioration de la qualité et du  » développement durable », « on » avait continué de faire les mêmes niaiseries et les mêmes destructions … mais plus intensivement et plus efficacement qu’avant. Ce n’est certainement pas par hasard qu’on fait les mêmes erreurs pendant 30 ou 40 ans. Ces mêmes problèmes qui avaient perduré et même empilés durant ces années m’étaient déjà inacceptables quand j’étais jeune. Dans les années 60 et 70, nous avions le sentiment ferme que « ça allait bien aller », pour tout-le-monde. Constater que ça ne va pas bien pour de plus en plus de gens, et pour la planète elle-même, au contraire, ça laisse un goût très amer, un goût qui mène au découragement ou à la colère. Pas à l’optimisme et à la confiance en tous cas.

Cet épisode de la crise capitaliste, qu’on nomme cette fois-ci sanitaire, avec quelques allusions à « sécuritaire », n’est certainement pas pour me rendre la bonne humeur et me donner confiance, ni dans l’avenir immédiat, ni dans nos dirigeants ou entrepreneurs actuels. Qu’ils soient en Occident, en Orient, ou ailleurs.

Non, la situation ne va certainement pas s’améliorer toute seule, en se fiant uniquement sur les catégories de gens sur lesquelles on s’en remet globalement depuis 40 ou 50 ans.

Me faire dire aujourd’hui que ça va bien aller et voir les mesures de plus en plus autoritaires, et qui semblent, au mieux, inutiles, de nos « démocraties » , achève de me miner la bonne humeur. J’espère que ce ne sera pas durable.

Me faire dire ensuite que c’est de « notre » faute si ça ne va pas bien n’arrange ni mon humeur ni ma patience. Oui, oui, c’est de notre faute si, après des dizaines d’années de « rationalisation » du système de santé, on en est encore à espérer que le personnel soignant va suppléer à toutes les carences de ce système et en espérant aussi qu’il respecte tous les protocoles sanitaires qu’on a expérimenté ou imaginé. (1, 2, 3)

C’est de notre faute si, après neuf mois de crise et de priorité numéro un, on en est encore à faire des suppositions sur l’utilité du masque (4, 5) et à écrire qu’il faut faire des études sur le traitement hâtif à HCQ (6). C’est sûr, dans un système essentiellement basé sur des traitements les plus tardifs possibles, croyant économiser durant ce temps, ça pose tout un problème, en commençant par un problème de recherche selon la conception et le financement de la science qui viennent avec ce système. Arrivé comme notre contemporain, dans les règles actuellement admises, ce qui implique d’être propulsé par un promoteur intéressé, le Bamlanivimab (7) aura été adopté rapidement. Il pose cependant le même problème puisqu’il s’agit d’un traitement qui doit prendre place tôt dans le déroulement de la maladie. Comment soigner hâtivement dans un système qui s’acharne à identifier et à accumuler les cas pour ne faire que les isoler, davantage que les autres, en attendant de voir s’ils seront suffisamment malades pour être admis à l’hôpital. Vouloir gérer l’ensemble de la société comme un hôpital semble aussi boiteux quand on considère l’état du système de santé. La facilité et l’efficacité avec lesquelles on a géré, et encore présentement, la situation dans les CHSLD n’inspire pas confiance pour le reste.

Il me semble que la très grande majorité des gens ont été et sont encore, confiants et pleins de bonne volonté mais que leur capacité et leur volonté à supporter l’isolement ont des limites qui ne devraient surprendre personne. J’ai vu bien des gens confus entre les consignes, ou simplement oublieux d’une consigne au profit d’une nouvelle qui la suivait. S’il y a des « je-m’en-foutistes » (personnellement, je n’en ai guère vus ailleurs que dans les médias), et des imbéciles (déjà beaucoup plus difficiles à identifier, même dans les médias), si les gens ne sont pas capables de se contenter de faire confiance, si les gens ont de la misère à se taire, à se tenir tranquilles et à se terrer, si les gens n’abandonnent pas spontanément le système D, si les gens ont peur, il n’y a peut-être qu’à supprimer encore un peu de démocratie ou de liberté, choisissez vous qui n’êtes pas un imbécile.

On ne change pas des systèmes politico-administratifs et économiques et des systèmes de santé qui fonctionne en « juste-à-temps » et en « flux tendus », avec la maladie, et même la mort, comme avec le reste, en criant lapin, ou plus exactement en dictant « lapins, cachez-vous ». Peut-être est-ce une question d’éducation et le système d’éducation devrait-il être lui aussi rationalisé pour être plus efficace, mais efficace en quoi au juste , et efficace pour qui?

Je ne sais toujours pas ce que je pourrais honnêtement (vous) souhaiter pour la nouvelle année, mais j’écris quand même pour (vous) dire que je ne (vous) oublie surtout pas et qu’il me pèse de plus en plus de demeurer silencieux avec tout ce que j’entends. J’écris à cause d’un certain amour du monde.

Tiens, après une marche dehors, j’ai deux idées de souhaits pour 2021. D’abord, pour ceux qui ont un hiver comme le mien, du beau soleil sur de la belle neige blanche. Ensuite, de ne pas être ostracisé si vous n’êtes pas vacciné. Cet ostracisme est malheureusement déjà commencé.

Un troisième souhait qui me vient pour celles et ceux qui considéreraient que ce que j’ai écrit est complot…. (8): que l’on ne vous compte pas demain parmi les ostracistes ni après-demain parmi les fascistes, ce qui pourrait bien être très mauvais pour notre santé à tous.

Bon, ça y est, j’ai sorti des gros mots, je ne les aime guère mais c’st la chose qu’il faut éviter, beaucoup plus que le mot. Et le mot, le bon mot, est peut-être une façon d’éviter la chose, c’est donc celui que je vais continuer à chercher car je n’ai pas le sentiment d’avoir très bien réussi ici, pas assez en tous cas pour ne pas mettre un tant soit peu d’huile sur le feu, et un peu de lumière au bout du tunnel.

Bon, bon, bon … Bonne année quand même, oui, espérons malgré tout, car c’est essentiellement malgré tout que l’espoir se dresse, au-delà du désir consumériste et pareil au même, de cadeaux ou de produits nouveaux.

Espérons bonne année.

Jean-Claude Boulet, (rédigé le 3 janvier 2021 pour l’essentiel)

– – –
Notes
1. https://www.parismatch.com/Actu/Sante/L-avertissement-du-docteur-mains-propres-1688645
2. https://www.youtube.com/watch?v=esFAIpNbuiM
3. https://www.mediterranee-infection.com/hand-hygiene-practices-of-health-care-workers-how-can-we-make-a-difference/
4. https://apps.who.int/iris/handle/10665/337199 (Un document daté du 1er décembre 2020, site consulté le 3 janvier 2021)
5, https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-6817
6. « More decisive research is needed to assess its value in patients with mild disease or as pre- or post-exposure prophylaxis in patients exposed to COVID-19 » https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters?gclid=CjwKCAiA_eb-BRB2EiwAGBnXXs_xsWYgUOeMe8oK_XmDR00tR8g5LKsqBnh0-uhyc0JkApIJpeOSuxoCTtoQAvD_BwE#chloroquine (Consulté le 20 décembre 2020 et à nouveau le 3 janvier 2021)
7. https://www.bmj.com/search/advanced/title%3Abamlanivimab%20title_flags%3Amatch-all%20limit_from%3A1840-01-01%20limit_to%3A2021-01-01%20numresults%3A10%20sort%3Arelevance-rank%20format_result%3Astandard
8. https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/qui-profitent-les-theories-du-complot

Covid19, n’arrêtons surtout pas de réfléchir …

Covid19, n’arrêtons surtout pas de réfléchir … et répéter ou radoter le discours dominant, ce n’est certainement pas réfléchir, et ce n’est pas non plus scientifique.

Alors, quitte à se prendre la tête à deux mains:

« 5 ans avant la crise du coronavirus, découvrez comment travaille le professeur Raoult – YouTube ». Consulté le 11 août 2020. https://www.youtube.com/watch?v=esFAIpNbuiM.

« 20h02 – épisode 1 : 23h02, la rumeur – YouTube ». Consulté le 11 août 2020. https://www.youtube.com/watch?v=zeoOHUazaMQ.

« Actualité | L’Impertinent ». Consulté le 10 août 2020. https://www.limpertinentmedia.com/informations/.

« Anthropo-logiques ». Consulté le 10 août 2020. https://jdmichel.blog.tdg.ch/.

« Coronavirus : Penser le port du masque avec Lévinas ». Consulté le 11 août 2020. https://www.franceinter.fr/vie-quotidienne/coronavirus-penser-le-port-du-masque-avec-levinas.

« COVID fascism at DuckDuckGo ». Consulté le 10 août 2020. https://duckduckgo.com/?q=COVID+fascism&t=ffsb&atb=v187-1&ia=web.

« COVID fascisme at DuckDuckGo ». Consulté le 10 août 2020. https://duckduckgo.com/?t=ffsb&q=COVID+fascisme&atb=v187-1&ia=web.

« COVID Foucault at DuckDuckGo ». Consulté le 10 août 2020. https://duckduckgo.com/?t=ffsb&q=COVID+Foucault&atb=v187-1&ia=web.

« COVID McLuhan at DuckDuckGo ». Consulté le 10 août 2020. https://duckduckgo.com/?t=ffsb&q=COVID+McLuhan&atb=v187-1&ia=web.

« COVID Nietzsche at DuckDuckGo ». Consulté le 10 août 2020. https://duckduckgo.com/?q=COVID+Nietzsche&t=ffsb&atb=v187-1&ia=web.

« Covid-19. Les philosophes face à l’épidémie ». Consulté le 16 août 2020. https://www.philomag.com/lactu/covid-19-les-philosophes-face-a-lepidemie-42728.

« European Journal of Psychoanalysis ». Consulté le 10 août 2020. https://www.journal-psychoanalysis.eu/?s=COVI.

« Foucault News ». Consulté le 10 août 2020. https://michel-foucault.com/?s=COVID.

« IHU – Méditerranée Infection ». Consulté le 10 août 2020. https://www.mediterranee-infection.com/.

« Le blog de Laurent Mucchielli | Le Club de Mediapart ». Consulté le 11 août 2020. https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog.

Le Pr Jean-François Toussaint en roue libre sur LCI, 2020. https://www.youtube.com/watch?v=DUQPJ__n0xk&feature=share.

Le Pr. PERRONNE balance sur « les magouilles et les attaques dégueulasses contre Raoult », 2020. https://www.youtube.com/watch?v=D8hvDKHIxKw.

« Philosophie – Phusis ». Consulté le 10 août 2020. https://phusis.ch/philosophie-blog/.

« Renaud – Corona song (Officiel) – YouTube ». Consulté le 10 août 2020. https://www.youtube.com/watch?v=RK3J2sDEQ1M.

« Un appel de Vincent Lindon : “Comment ce pays si riche…” – YouTube ». Consulté le 11 août 2020. https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4.
Des données, je vous suggère d’y chercher le nombre, non-cumulatif, des décès, en gardant en tête que ce ne sont que les décès attribués directement et officiellement au virus:

« INSPQuébec ». Consulté le 11 août 2020. https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees.

« Santé Canada ». Consulté le 11 août 2020. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html#a1.

« WHO OMS Dashboard ». Consulté le 11 août 2020. https://covid19.who.int/.

« Worldometer ». Consulté le 11 août 2020. https://www.worldometers.info/coronavirus/.

Covid-19 Tableau de suivi

Détails et sources (fichier xlsx) : COVID19-v3-3

Décès 208 jours (éq. du 11 janvier au 8 août 2020) Rang
Covid-19 702 642 5
Alcool 1 880 548 3
Choléra min. 11 967
Choléra max. 81 490
Grippe saisonnière min. 165 260
Grippe saisonnière max. 370 411
Paludisme / malaria 230 795
Pneumonie 525 491
Pollution de l’air 3 704 110 2
Suicide 455 890
Tabagisme 4 558 904 1
Tuberculose 854 795 4
Typhoïde min. 72 942
Typhoïde max. 91 748
Détails :
https://jcboulet.ca/WP/blog/2020/03/30/covid-19-tableau-de-suivi/

Covid-19

Nous étions tous devenus suspects moralement ces dernières années. Voici que nous sommes tous maintenant suspects physiquement. Et on a eu le culot d’appeler ça de la « distanciation sociale » … Était-ce prémonitoire?

Heureusement, il y a les f*c*books et autres médias, sociaux ou de masse, de ce monde pour fournir des « réseaux sociaux », des canaux de communication à « moins de 2 mètres ».

Il y a plusieurs années le magazine « Mad » avait publié des dessins sur le thème « You know it’s really over when… ». Un des dessins représentait un gars qui expliquait à sa blonde que s’embrasser c’était dangereux à cause des microbes. What is it that is over now? Qu’est-ce qui est terminé aujourd’hui? Y-a-t’il quelque chose de terminé, de changé « définitivement »?

Si vous êtes un peu tenté par le « surréalisme » , je suggère « Lacanian Review Online » au sujet de Covid-19.

Quant à celles et ceux qui pennsent que c’est le (nouveau) plus grand événement de leur vie, de leur actualité quitte à en oublier tout le reste, médias y compris, je suggère la lecture de « La Nostalgie du Front » de Teilhard de Chardin. … et je vous demanderais ce que vous faisiez « le » 11 septembre ou lors du tremblement de terre de la Sainte-Catherine, ou lors du verglas, ou du « Déluge » au Sagnunay?.

La confiance dans « le politique », la réflexion sur le matérialisme et la « mondialisation » ? Disons qu’on sépare le monde en deux, le matériel et l’immatériel, ça semble acceptable, non?.

Je dirais d’abord qu’il faut lire Bertram Gross « Friendly Fascism ». Ça c’est sur le plan social, pour réfléchir au-delà dfe toute hypothèse de complot ou de versions capitalistes de socialisme-à-la-con.

Sur le plan matériel, Chacun(e) sur son île avec son palmier, c’est pas mal égalitaire et si internet livre la bouffe sur les îles assez longtemps, il ne reste plus, pour ceux qui peuvent manger,  qu’à avoir envie de mourrir. Ça en laissera plus pour les autres.

À l’heure actuelle, Covid-19 tue beaucoup moins que l’alcool, le tabac, le suicide, la tuberculose, la malaria etc. … (selon les stats de l’OMS) mais ça c’est au niveau mondial, c’est-à-dire « ailleurs », des problèmes de pauvres … ça ne concerne pas les riches, du moins tant que les pauvres restent chez-eux.

Des gens meurent? Qu’est-ce qui pourrait bien se passer d’autre, quelle autre solution temporaire ou finale, y-a-t’il sur le chemin que nous empruntons présentement? On sauve qui en sacrifiant qui? Ce n’est pas une question possible pour demain, on fait déjà ça depuis 50 ans. Pourtant, quand j’étais jeune, nous étions pauvres mais nous étions convaincus que tout allait bien aller, pour tout-le-monde. Là, on a l’impression d’être dans des problèmes insolubles … et il faudrait que ce soit nos enfants qui les règlent. « Voyons, voyons mon bon ami, pensez-y donc! » … et faites quelque chose de votre vie. « Je vous en supplie, faites quelque chose … ce serait trop bête que tant soient morts et que vous viviez sans rien faire de votre vie. » (Charlotte Delbo)

Bon, bon, les choses ne sont pas si simples que ça, on va donv simplifier avec des faits, des chiffres, enfin souvent des estimations car avant on ne savait pas compter.
Nombre estimé de décès de maladies mieux acceptées (par qui ?) ou passées:

– Choléra Entre 21 000 et 143 000 par an : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cholera
– Grippe espagnole 50 000 000 : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1648395/covid-19-maladies-infectieuses-contagion-letalite-guy-boivin
– Grippe saisonnière entre 290 000 et 600 000 chaque année : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1648395/covid-19-maladies-infectieuses-contagion-letalite-guy-boivin
– Paludisme / Malaria: 405 000 en 2018 : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/malaria
– Pneumonie 922 136 en 2015 : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/pneumonia– Pollution de l’air 6 500 000 en 2012 : https://www.who.int/phe/infographics/breathe-life/fr/ voir en particulier le document « la pollution touche chacun de nous ».
– Tuberculose 1 500 000 en 2018 : https://www.who.int/fr/news-room/detail/24-03-2020-new-who-recommendations-to-prevent-tuberculosis-aim-to-save-millions-of-lives

Pour des infos sur les épidémies en cours présentement : https://www.who.int/csr/don/fr/
Pour des détails sur différentes maladies : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/

Collaboration en ligne

Facil offre quelques outils de collaboration.

Framasoft offre toute une gamme d’outils logiciels libres pour collaborer, communiquer, réaliser des sondages, stocker et partager de l’information, etc.

Hypothes.is permet de partager des textes, de les annoter, de créer des glossaires et de poser des questions en direct aux autres participants.

La Vitrine technologique éducative présente des informations utiles dont un article sur l’utilisation pédagogique de certains outils en ligne.

Zotero permet de synchroniser les données (documents, résultats de recherche, etc) d’un groupe de travail, privé et à partir de différents ordinateurs.

– – – – – – –

Pour faciliter les communications entre les participants ainsi que la réalisation de votre projet, je vous suggère d’utiliser une plateforme complète, gratuite et libre de collaboration en ligne: Framateam ( https://framateam.org ).

Pour les membres du groupe que vous allez créer, cet outil est aussi accessible via iOS et Android.

Vous pouvez y inviter des gens qui auront automatiquement accès à un fil de discussion (appelé « canal ») commun à tous les membres.

Vous pouvez y créer des canaux / fils privés, par exemple pour votre trésorerie ou votre conseil d’administration.

Vous pouvez organiser des sessions de réunions virtuelles, alors que durant le rendez-vous, les membres en ligne ont accès en continu à ce que les autres écrivent.

Vous pouvez envoyer des messages à des membres dans leurs boîtes de courriels.

Vous pouvez y envoyer des messages par courriel à tous les membres d’un même canal, ce qui équivaut à utiliser une liste de diffusion.

Vous pouvez y publier des textes  » sous embargo », accessibles seulement par les membres que vous souhaitez inviter à commenter.

Votre propre « nuage » en quelque sorte.

Vous devez cependant réfléchir à ceci avant de vous inscrire: Le compte d’administrateur de votre groupe sera associé à une adresse courriel. Si cette adresse est celle d’un individu et que cette personne devient non-disponible ou non-membre, etc. vous aurez un problème puisque le groupe et tout le travail qui y aura été fait sera, pour ainsi dire, sa « propriété ». Pensez donc à utiliser une adresse qui ne soit pas contrôlée par une seule personne physique.

Framasoft ( https://framasoft.org ), l’association qui rend Framateam disponible, offre toute une gamme d’outils qui peuvent servir à collaborer, communiquer, consulter, partager des documents de différentes façons, etc. Framasoft a un budget annuel d’environ 360 000 euros (environ 540 000 $ canadiens) et est financée à 94 % par des dons.

Je suis disponible pour donner un coup de main à ce genre de projet dans des associations, coops etc., à but non-lucratif.  Je veux faciliter l’utilisation de ce genre de services car je pense qu’il s’agit d’outils formidables pour favoriser ce qu’il est convenu d’appeler « empowerment » ou autonomisation. Je serai donc de toutes façons intéressé à savoir ce que vous en pensez et ce que vous en faites éventuellement.


Géographie !

Naturellement, ça ne parle pas seulement de géographie, peut-être même que ça n’en parle pas du tout et qu’il y a « erreur sur le discipline ».

Suite à un congrès de géographie auquel j’ai assisté cette semaine, j’ai enregistré ce matin une partie de mes réflexions et commentaires. Le document n’est pas retravaillé et c’est à peine si je l’ai réécouté. Ça y laisse, par exemple. quelques bruits « surprenants ». Il est souvent incomplet, imprécis ou malhabile, mais ça le laisse aussi non-censuré. C’est de toutes façons tout le temps que je vais y mettre.

Le type dont je cherchais le nom c’est Mark Lombardi. Ce n’est pas une mappemonde qu’il nous a dessinée et révélée, c’est une planète.

Capitalism(e) : Lobbies, institutions

« Des élections ne sauraient changer une politique économique. » Wolfgand Schäuble

2008 : « Margin Call » and « The Big Short » on Youtube

L’argent-dette – Paul Grignon

Banque de développement de Chine / China Development Bank

Banque mondiale / World Bank Group

Bildegerg meetings

Bretton Woods Conference

Davos – World Economic Forum

Fonds monétaire international / Int’l Money Fund

OECD / OCDE

Organisation mondiale du commerce / World Trade Organization